Test du zoom Canon EF 70-200mm f/4 L USM

with Pas de commentaire

Test du zoom Canon EF 70-200mm f/4 L USM
canon ef 70-200mm f4 L USM F/4

Septembre 2008, j’ai franchis un grand pas : apres l’acquisition d’un boitier Pro Canon en début d’année, je viens de revendre deux de mes objectifs pour investir dans mon premier zoom Pro Canon, la fameuse série L !
Decouvrez mes premières impressions après une année passée avec ce superbe télézoom Canon blanc avec son joli cercle rouge sur le fut et notammen une comparaison avec son grand frère Canon EF 70-200mm f2.8 L IS USM que possède Guilhem.


Voici les caractéristiques du Canon EF 70-200mm f2.8 L IS USM :
– Construction optique : 16 éléments en 13 groupes
– Angle de champ diagonal : 34°-12°
– Mise au point : interne par moteur USM, mise au point ultra-rapide et silencieuse
– Distance de m.a.p mini : 1,2 m
– Diamètre filtre : 67 mm

canon ef 70-200mm f/4 L usm eos
La grosse lentille arrière, le 70-200/4 doublé par l’extender Vivitar AF 2X et à droite le 70-200/2.8 L IS USM à côte du 70-200/4 L USM.

L’objectif est livré dans une petite housse fine et souple, série L oblige, avec l’imposant pare soleil.
En revanche la version f4 des 70-200mm n’est pas livrée avec le collier de pieds qui est vendu séparément.
Au final, on s’apercoit rapidement que le collier de pieds n’est vraiment pas neccessaire sur cet objectif compact et léger qui se laisse porté tout seul.
Contrairement à une version f2.8 bien plus lourde qui s’utilise réellement comme un télé sur trepieds ou monopode le f4 est passe partout, discret et léger à main levé.
Le manque du collier de pieds peut se faire sentir en cas de basse luminosité et de vitesse tres lente, également le manque d’IS.
Bref, ce n’est pas un 400mm f2.8 L et on se passe donc tres bien de ce collier de pieds dans un premier temps.
Au besoin, il existe des colliers no name sur ebay pour vraiment pas cher.

canon ef 70-200mm f4 L USM tokina 10-17mm fisheye
Le 70-200/4 à coté du fisheye Tokina (gauche) et à côté de son grand frère 70-200/2.8 (droite).

 

Je viens de réaliser un premier test de piqué histoire de me faire une première impression générale de l’objectif.
Voici le contexte de prise de vue : un atlas routier éclairer directement par le soleil à travers la fenetre, légèrement incliné vers moi.
Le test a était réalisé avec l’EOS 1D mark II fixé sur trepieds, au retardateur 10 secondes et avec le miroir relevé pour minimiser les vibrations.
La série a était réalisée à 100 iso pour obtenir des résultats vierge de tout bruit et grain numérique afin de comparer réellement les différences de piqué.
Les crops ont étaient effectué au centre de l’image là où la mise au point a eu lieu, on compare donc la qualité du centre du champs du Canon aux différentes ouvertures et focales.

A 70mm et aux principales ouvertures, F4, F5.6, F8, F11 et F16 :

A 100mm et aux principales ouvertures, F4, F5.6, F8, F11 et F16 :

A 200mm et aux principales ouvertures, F4, F5.6, F8, F11 et F16 :

Premier décorticage :

Les résultats me semblent assez cohérent à 100mm et 200mm, par contre à 70mm curieusement le meilleur résultat est obtenu à F4 et on constate un détérioration à F5.6 et F8 alors que l’on devrait constater une amélioration de la qualité d’image.
Bref de toute évidence c’est une erreur de ma part, soit dans le choix de la zone du crop qui n’est peut etre pas l’endroit exact où le point a était effectué, soit dans la prise de vue, la précision de la mise au point ou d’éventuelles vibrations.
L’autre chose qui frappe, c’est la constance !
Waou dès la pleine ouverture F4 ça pique sévère quasiement aussi bien qu’à toutes les autres ouvertures !
Impressionant, c’est surement ça la série L ?

Comparatif de l’EF 70-200mm f4 L USM avec l’EF 70-200mm f2.8 L IS USM :

Profitant d’un exemplaire du Canon EF 70-200mm f2.8 L IS USM généreusement prêté cette semaine par Guilhem, je vous propose de comparer ce dernier à son petit frère F4 dépourvu d’IS.

Les prises de vue ont été réalisée avec un EOS 50D présentant une très grosse définition, l’objectif fixé sur trépieds via le collier de pieds et un deuxième trépieds fixé sur le boitier pour stabiliser parfaitement l’ensemble.

Les prises de vue sont réalisées à la télécommande avec 2 secondes de retardateur pour un maximum de sécurité vis à vis des flous de bougé, la cible est éclairé uniformément par une lampe halogène. La mise au point est précisement assuré au début de la série via le live view et la loupe 10x qui permet de vérifier très précisemment la mise au point par contraste, une fois effectué le point est conservé pour toute la série, seule l’ouverture du diaphragme est modifiée, permettant ainsi de se faire une idée précise du piqué de chaque objectif.

Cette série de photos est effectuée à la focale de 200mm sur les deux objectifs, la zone conservée pour chaque comparer chaque objectif aux différentes ouvertures est la zone centrale où le point a été effectué.

Ci dessus vous retrouvez donc la scène photographiée à la focale 200mm, seul la partie centrale est conservée dans le tableau à droite regroupant les résultats des deux séries dans les colonnes : à gauche celle de la version f/4 L USM de base, à droite celle du grand frère f/2.8 L IS USM.

Cliquez sur le photo pour visualiser en taille réelle les crops à 100% à chaque ouverture, vous vous apercevrez que la version f/4 de base n’est finalement pas si mauvaise que ce l’on pourrait penser question piqué, au centre de l’image et au bout du range de l’objectif (focale 200mm) !

Premières photos avec le Canon EF 70-200mm f4 L USM sur l’EOS 1D mark II :

EOS 1D mark II – 94mm – 1/200sec – F4 – 800 iso

Canon EOS 50D – f/4.5 – 1/160s – 70 mm – 200 iso

EOS 1D mark II – 81mm – 1/60 sec – F9 – 50 iso (L)

Canon EOS 50D – f/4 – 1/1000s200 mm – 250 iso

EOS 1D mark II – 200mm – 1/320 sec – F4 – 125 iso


EOS 1D mark II – 70mm – 1/800 sec – F4 – 400 iso (L)

EOS 1D mark II – 70mm – 1/250 sec – F10 – 200 iso

Canon EOS 50D – f/4 – 1/500s – 200 mm – 400 iso


EOS 1D mark II – 70mm – 1/200 sec – F4 – 500 iso

Share Button