Test du Canon EF 100mm f2.8 Macro USM

with Pas de commentaire

Test du Canon EF 100mm f2.8 Macro USM

Début décembre 2008 j’ai fait l’acquisition de mon premier véritable objectif macro capable d’atteindre le fameux rapport 1:1.

100mm macro usm

C’est également mon deuxième objectif Canon équipé de la vraie mise au point ultrasonique et silencieuse USM.

Cette focale fixe vient en remplacement de mon ancien Canon EF 50mm f1.8 II que j’avais acheté à l’époque de mon EOS 400D et dont je me suis séparé depuis après l’avoir également utilisé sur le 1DmkII.

Une focale fixe lumineuse et avec un piqué exceptionnel commençait à me manquer terriblement, j’ai donc réfléchit aux différentes possibilités de remplacer mon 50mm.

Je ne savais pas si j’allais reprendre un 50mm, comme l’EF 50mm f1.4 USM ou quelque chose d’un peu plus long pour le portrait et le studio. Surtout qu’avec le passage à l’EOS 1D mark II, le capteur est un peu plus gros. Depuis je suis repassé à un capteur APS-C de « petite taille » sur l’EOS 50D et je continue d’apprécier totalement ce 100mm.

Déja à l’époque de mon EF 50mm f1.8 II, l’idée de me mettre à la macro commençait à me chatouiller, mais investir dans un objectif macro reviendrait à faire un peu double emploi avec mon 50mm, puisqu’un objectif macro se débrouille en général tres bien en portrait.

 

J’ai donc longtemps lorgné du côté du Tokina AT-X 100mm f2.8 Macro qui est superbement fini et semble avoir une superbe qualité d’image à un prix raisonnable.

Apres de longues lectures, j’ai plus ou moins compris que pour une double utilisation portrait/macro il vallait mieux se tourner vers la mise au point USM du Canon puisque l’autofocus du Tokina n’est pas tres rapide, ce qui n’est pas génant en macro puisque la mise au point est souvent manuelle.

Faute d’avoir trouvé de Tokina sur le marché de l’occasion, j’ai jetté mon dévolu sur le Canon EF 100mm f2.8 Macro USM en me disant que de toute façon c’était la meilleur chose à faire.

Depuis l’automne 2009, un nouveau EF 100mm macro f/2.8 L USM IS a fait son apparition au catalogue Canon avec pour particularité d’etre une série L professionnelle, mais également d’etre le premier objectif macro Canon doté de la stabilisation optique IS. Aucun regrets vu le prix de la nouvelle bête malheureusement hors budget !

La mise au point autofocus est vraiment agréable et précise, l’USM est vraiment terrible et le limitateur de mise au point indispensable pour l’utiliser en portrait.

Le piqué semble vraiment très bon, je vais essayer de réaliser un comparatif avec l’EF 70-200mm f/2.8 L USM et le 50mm f/1.4 USM.

L’objectif pèse un certain poids, il est bien moins discret qu’un EF 50mm !

Le Canon EF 100mm f2.8 Macro USM que j’ai acheté est accompagné d’un collier de pieds type B(B), pratique pour les petits boitiers légers (EOS 450D) mais pas vraiment adapté aux boitiers lourds comme le 1D.

Il est expliqué dans la notice que si le boitier est équipé d’un grip, il vaut mieux l’enlevé.

L’objectif est également équipé d’un filtre Hoya Super HMC PRO1 UV(0) de 58mm, un filtre tres fin qui protège la lentille frontale.

Livré avec aussi, deux filtres Hoya ND4 et ND8, ce sont des filtres gris neutres qui réduisent la lumière pénétrant dans l’objectif, permettant en cas de forte luminosité en extérieur par exemple, de conserver une grande ouverture, f2.8 par exemple, malgré l’important quantité de lumière.

La bague de mise au point est assez souple et lache je trouve, mais elle semble précise, c’est le principal.

On retrouve un limitateur de mise au point pour réduire le temps d’autofocus lorsqu’on utilise le boitier en utilisation normal :

– 0.31m à l’infini sera la position adoptée pour la macro

– 0.48m à l’infini permettra de faire le point beaucoup plus rapidement en utilisation portrait par exemple

On retrouve également le classique selecteur AF/MF, il faut savoir que l’on garde le controle sur la mise au point manuelle même lorsque le selecteur est sur AF, ce qui permet de retoucher le point, élément indispensable en macro il me semble.

Avril 2009 : L’objectif n’ayant pas apprecié son séjour en Polynésie Française, il va devoir faire un petit tour au SAV Canon.

En effet, de la condensation s’est infiltré à l’intérieur de l’objectif resté quelques jours (de trop) sans etre utilisé dans le sac photo, bouchons fermés. La condensation est rentré dans le groupe optique serti à l’avant de l’objectif.

Je l’ai biensur immédiatement et efficacement fait sécher pour éviter l’apparition de champignons, et malheureusement des traces sont restées une fois la condensation partie. Il s’agit probablement de crystaux de sel laissée par la condensation d’air marin.

Finalement, l’objectif a était déposé au SAV Canon RCC France de courbevoie pour réparation.

Le SAV a procédé à un devis puis au réparation, il s’agissait de remplacer le groupe optique frontal dans lequel les crystaux étaient resté emprisonné, une réparation qui m’a couté un peu moins de 150€ au final pour retrouver un objectif parfaitement neuf. Ce n’est pas donné certes, mais il faut prendre en compte le prix neuf de l’objectif qui est très récent et son prix d’occasion 3 fois plus elevé que le coût de la réparation.

C’était donc la solution économiquement la plus viable pour retrouver un EF 100mm macro f2.8 USM fonctionnel.

Les premières images prisent avec le Canon EF 100mm f2.8 Macro USM :

Canon EOS-1D Mark II – f/2.8 – 1/200 sec – 50 iso

Canon EOS 50D – f/2.81/250s – 100 mm – 200 iso

 

Canon EOS-1D Mark II – f/11 – 1/250 sec – 250 iso

Canon EOS-1D Mark IIf/2.8 – 1/20s – 100 mm – 500 iso

bordeaux quais

Canon EOS-1D Mark II – f/13 – 15 sec – 50 iso

Canon EOS 50Df/181/250s – 100 mm – 3200 iso

Canon EOS 50D – f/81/200s – 100 mm – 500 iso

Canon EOS-1D Mark II – f/2.8 – 1/200 sec – 100 iso

Canon EOS 50D – f/2.81/200s – 200 iso

Canon EOS 50D – f/2.8 – 1/125s – 2000 iso

Share Button