Test du Caisson étanche Liquid Eye Water Housing Systems C1900

with Un commentaire

Test du Caisson étanche Liquid Eye Water Housing Systems C1900 :

Voici mon caisson Liquid Eye commandé fin avril après mon séjour très motivant à Tahiti et reçu en ce début du mois de juillet.
Le caisson est un « e-model » C1900 fabriqué par Philippe Chevodian à Bali, il intègre toutes les dernières innovations développées par Liquid Eye.

Ce caisson d’entrée de gamme à chargement frontal est fabriqué avec les mêmes critères de qualité que la gamme « ProModel » tout en étant proposé à un tarif interessant (bien que cela ne reste pas vraiment abordable) cela fait de ce caisson un modèle très compétitif pour tous les photographes aquatique.
Par rapport au model de base, mon caisson est équipé d’une facade dôme en acrylique pour le fisheye Tokina 10-17mm ainsi que de la poignée grip détachable PG-3 conservant la double sensibilité AF/déclenchement.

Le système Liquid Eye :

Liquid Eye a choisi d’opter pour un système optionnel totalement évolutif. En adoptant pour cette solution, Liquid Eye offre à ses clients une plus large palette de tarifs et permet ainsi un début de gamme plus abordable tout en conservant les avantages techniques qui font la réputation de leurs fabrications.
Différentes façades sont disponibles et des emplacements réservés permettent d’ajouter ultérieurement des commandes supplémentaires et ainsi, au fur et à mesure de l’évolution de son budget, le photographe peut accroître les possibilités de son caisson.

Les Matériaux :

Afin d’obtenir les meilleurs rendements possibles, Liquid Eye utilise des produits composites de haute qualité et les techniques dites de « sandwich », les mêmes que l’on retrouve dans la plupart des technologies de pointe comme l’aéronautique ou la formule 1.
La résine époxy, plus résistante et ayant un vieillissement très favorable, a été préférée aux résines polyesters classiques, meilleur marché.
Les fibres composites sont, pour l’essentiel, de la fibre de verre et de la fibre de carbone, certaines parties sont renforcées en kevlar pour une plus grande résistance au déchirement.

Ce sont les matériaux et les procédés de fabrication qui ont fait la réputation de Liquid Eye par rapport à ses concurrents qui utilisent pour la plupart de l’aluminium et fabriquent donc des caissons plus lourds.

La poignée :

La poignée revolver (ou Pistol Grip) qui équipe, en série, les boîtiers photos est totalement amovible. Ce système présente le double avantage de faire bénéficier d’un gain de place important lors de déplacements et d’offrir la possibilité d’adapter, à la place, divers accessoires tels que perche ou platine de fixation pour des prises de vues télécommandées.
Le système « ILS » qui équipe ces poignées est une exclusivité Liquid Eye. Aucune jonction ne traverse la paroi du boîtier évitant ainsi tout risque d’infiltration d’eau. Le bouton-poussoir est muni d’une double sensibilité. Il est, à l’heure actuelle, le seul de ce type (2-en-1) disponible sur le marché des caissons étanches de surface. La première position permet de contrôler la mise au point AF et la seconde le déclenchement.
Grâce à une vis à six pans creux située à l’arrière de la poignée, il est aussi possible de régler la sensibilité du point dur signalant le contrôle de la mise au point AF.

Les façades :

Comme indiqué précédemment, différents types de façades sont proposés.
La façade de base (réf. BF-al/s), la plus économique, est fabriquée en acrylique (plexiglas ou altuglas). Elle accepte les optiques fixes du 24 mm au 50 mm f1,8. Une version plus longue (réf.BF-al/l) est également disponible afin de recevoir les petits téléobjectifs comme les 85 mm, 100 mm et autres 200 mm.
Grâce à son procédé exclusif de bagues rallonges, le tout nouveau système baptisé « one screw system (2) » qui équipe les façades composites repousse encore les frontières de la photographie aquatique. Il est désormais possible, avec cette seule et même façade, de monter les optiques Canon® allant du 15 mm f2,8 fish-eye au 300 mm f4 ! Par ailleurs, un ingénieux système d’engrenage autorise le contrôle la focale de la plupart des zooms.

Accessoires :

Liquid Eye fabrique aussi, à la demande, des accessoires comme des perches, des systèmes de télécommande par câble ou par radio ainsi que les différentes platines de fixation correspondants à ces solutions.

Après avoir utilisé utilisé le caisson avec le Canon EOS 50D durant l’année 2009, je viens d’investir dans le Canon EOS 7D qui loge également dans le caisson liquid eye C1900.

Un nouveau boitier encore plus performant pour une nouvelle année de photographies aquatiques !

Plus d’infos sur le site : www.liquideye-whs.com

Merci à Philippe Chevodian et son équipe pour sa disponibilité et son professionnalisme.

Premières photos d’aquashot :

Canon EOS 50D – f/8 – 1/2500s – 10 mm – 1250iso

Canon EOS 50D – f/14 – 1/250s – 11 mm – 200 iso

Canon EOS 50D – f/11 – 1/250s – 11 mm – 400 iso

Canon EOS 50D – f/5 – 1/8000s – 11 mm – 640 iso

Canon EOS 50D – f/81/1600s – 11 mm – 320 iso

Canon EOS 50D – f/81/1600s11 mm – 320 iso

Share Button

Une réponse

  1. […] Matériel de prise de vue : Canon EOS 5D mark III, Canon EF 50mm f/1.4 USM et Caisson étanche Liquid Eye WHS. […]